SEO et SMO : quelles sont les différences ?

Les techniques de référencement se multiplient au fil du temps. Elles permettent de gagner en visibilité sur le Web. Parmi les plus cités, vous avez la SEO et la SMO. Ce sont deux options à partir desquelles vous pourrez booster la popularité de vos pages. Retrouvez ci-après les points qui les différencient.

La SEO et la SMO ont deux objectifs distincts

SEO ou Searching Engine Optimization signifie référencement naturel. C’est un ensemble de techniques dont l’objectif est de gagner en visibilité sur les moteurs de recherche. Toutes les actions menées visent ainsi à améliorer le positionnement sur les pages de résultats (SERP). La stratégie met principalement en pratique les recommandations de Google. Elle tient également compte des robots d’indexation chez Bing et Yahoo. Les sites ont intérêt à proposer des contenus uniques et avec de la valeur ajoutée pour les lecteurs. Ce sont essentiellement des textes. Les articles devraient être consistants avec au moins 500 mots.

Pour sa part, la SMO ou Social Media Optimisation cherche à séduire les réseaux sociaux. Plus récent, cet ensemble de démarches techniques mise surtout sur Facebook, Twitter ainsi que Linkedin. L’éditeur d’un site peut faire de son mieux pour profiter de ces plateformes. Cependant, les vrais chantiers SMO requièrent l’intervention d’authentique agence de communication spécialisée dans les médias communautaires. L’idée serait d’initier des vagues et créer le buzz. Outre les rédactionnels, il faudra aussi travailler sur des vidéos. C’est le canal le plus utilisé par les internautes qui naviguent principalement sur Mobile. Les fichiers devraient être légers et adopter un ton « juvénile ».

D’autres points de différenciation à noter sur les deux stratégies

Le référencement naturel ou SEO est souvent gratuit, même si les éditeurs choisissent de payer les prestations d’agence Web. Il s’agit davantage de suivre les recommandations de Google. Pour être visible, le site doit par exemple proposer des contenus de qualités. Aucune page dupliquée n’est tolérée. Les plagiats ainsi que diverses pratiques de référencement réprimandées peuvent aboutir à une pénalisation. Le moteur de recherche commence par reculer le positionnement sur les résultats SERP. Puis, il est aussi possible de disparaître complètement du circuit en cas de condamnation par liste noire. L’équipe de Larry Page veut avant tout améliorer l’expérience utilisateur. L’internaute devrait trouver des renseignements pertinents à partir des mots clés qu’il a choisis. Le site doit s’afficher correctement et rapidement. Cela reste idéalement le cas sur ceux qui naviguent depuis un téléphone portable basique. Les contenus « friendly mobile » ont beaucoup de facilité à augmenter leur popularité.

Pour la SMO, il faut déployer de véritables moyens financiers pour réussir à gagner en visibilité sur les médias sociaux. Les publicités payantes permettent d’atteindre le cœur de cible avec une étonnante précision. L’âge, le sexe ainsi que les centres d’intérêt constituent des critères proposés. Il est même possible de viser les utilisateurs dans une ville. Facebook et ses semblables ne rentrent pas dans les détails en ce qui concerne la qualité des contenus. Par contre, ces plateformes tiennent à ce que les publications soient conformes aux standards de leur communauté. Certaines thématiques sont interdites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *